Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 19:02


    




Mon papier et moi, on n'arrive pas à s'entendre.


J'avais déjà remarqué ça lors de mes recherches couleur, et le constater maintenant sur les planches finales est des plus crispant.


Il y a des effets que j'aime travailler et que je n'arrive pas à obtenir sur ce papier. Il est trop cotonneux pour certaines choses. Et trop granuleux. Une fois que l'encre sèche (et vu la chaleur, elle sèche en un temps record, ce qui me complique la tâche encore plus), on ne dirait plus une technique humide! Et moi j'adore que ça transpire d'humidité et d'effets mouillés!!!

Sinon à quoi bon utiliser cette technique.

Du coup je passe ma journée à ravaler mon envie de bosser sur papier Arches. Je connais ce papier par coeur dans ses réactions, et lui et moi on a totalement réussi à communiquer. Mais pour l'utiliser il aurait fallu que je finance moi-même mes bleus de coloriage, et pour 152 pages c'était inenvisageable. Il va donc falloir être très patiente avec le Montval.


Autre souci, c'est le scannage. Je viens de scanner deux cases pour quelques tests, et j'ai passé un temps fou à récupérer les blancs. Oui parce que l'autre mésentente que j'ai avec ce papier, c'est qu'il n'a aucune luminosité. Et en plus les gris légers - une fois la planche scannée - sont irréguliers à cause de la texture du papier.



Ce qui est un avantage toutefois, c'est que l'imprimeur de Glénat numérisa lui-même mes pages. J'aurai donc une bien meilleure qualité que ce que j'obtiens ci-joint. Mais l'inconvénient, c'est que le dit-imprimeur risque de mettre (de nouveau!?!) beaucoup de temps avant de me fournir les fichiers.


Il va donc falloir sacrément m'organiser pour tenir mon délai de décembre.


Le fait de devoir incruster numériquement mes encrages et mes lettrages, et  retravailler quantité d'autres détails va me prendre pas mal de temps une fois les planches colorisées.


J'ai l'impression d'affronter une tâche insurmontable, et la chaleur m'accablant je deviens vite grognon et pleurnicharde.


Ce sont des moments où je manque affreusement de dignité, avançant le bras au ralenti entre le pot d'eau et le bloc d'aquarelle, tout en me hurlant dessus moi-même dans ma tête.


Si seulement je pouvais arriver à ce que je veux avec ce papier, j'ai l'impression que tous les autres soucis seraient évacués par la même occasion.


Ou du moins, minimisés à mort.


Bon allez, je m'éloigne du bureau jusqu'à demain matin, et remettre ça.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fab 14/09/2009 22:08

Ben ne connaissant pas la technique, aucun avis constructif à donner. Juste dire que j'adore ton style, je le trouve léger et profond à la fois, et il fait de suite s'envoler vers un nouveau monde, celui que tu crée.
Continue à assurer, car c'est le cas. J'ai hâte d'acheter le produit fini.

elodie 10/08/2009 18:57

Bonjour, un petit com' pour te dire que ça fait un moment que je visite ton blog et je trouve que tu as un talent incroyable!!! tu arrive à faire passer tellement d'émotions dans tes billets... pour ton album accroche toi je suis sure que le résultat sera superbe!

bonne continuation.

Kichi 09/08/2009 01:08

Bon courage et bonne chance ! Rien n'est insurmontable, avec la persévérance la foi et la motivation, meme si tout le monde rabache ça, on peut arriver à tout, et ton talent t'accompagne. J'adore ton travail (si tu l'avais pas remarqué xD)

Mady 07/08/2009 18:59

Ah bah un script Photoshop : tu prend un de tes scans, tu fais les modifs de luminosité contraste, et ensuite grace au script tu peux utiliser ces même changements sur tous tes autres scans ? Tu veux un e-mail avec un petit cours ? (c'est super con tu verras)

Djou 07/08/2009 20:15


Oh seulement si tu as du temps! ^^
Ca m'aiderait à comprendre comment tu gères une telle sauvegarde, j'ai du temps devant moi pour faire face au problème. Thanks a lot!


chaica 07/08/2009 17:37

Les planches de "Le Bleu est une couleur chaude" présentées sur ton blog sont prometteuses. J'attends l'album avec impatience.